Les farines:

Les farines compatibles sont nombreuses: riz, quinoa, pois chiche, sarrasin (pour cuisiner, faire des cakes...), fécule de pomme de terre (très bon liant de sauce), châtaigne et amandes (pour les desserts).
Les pains à base de ces farines ne sont pas très satisfaisants, les cakes donnent de meilleurs résultats.

 

Les laits:
Ils entrent dans la composition de bien des recettes et les laits végétaux (riz, soja, amandes) peuvent être utilisés avec des résultats similaires à celui obtenu avec du lait de vache.
Pensez aussi à utiliser le lait de coco dans vos desserts. 

 

Les Huiles 
Les huiles sont d'une importance capitale dans ce régime, car la carence en Omega3 joue un rôle dans bon nombre de nos troubles, l'alimentation moderne est surchargée en mauvaises graisses (animales, saturées ou hydrogénées) et pauvre en acides gras essentiels (notamment les Omega3).

Il faut 
faire une consommation quotidienne d'huile d'olive vierge en cuisson (pour son anti oxydant notamment) et de colza première pression à froid (pour les Omega3), en assaisonnement seulement, ne l'utiliser pour la cuisson.
L'huile d'olive ne doit pas s'utiliser pour frire! de toutes façons si vous avez bien retenu le début les fritures sont exclues en raison d'une température trop élevée. 

La cuisson des plats qui ne sont pas faits à la vapeur doit être la plus douce possible (à l'étouffée) préférer une huile qui supporte bien les hautes températures comme celle de 
tournesol (bio impérativement et à éviter en cas de problèmes d’athérosclérose) ou d'arachide, toujours si possible 1ère pression à froid. Attention elles sont à utiliser avec modération voire à éviter si vous avez une pathologie rhumatismale/inflammatoire.

 

Sel, épices et aromates:
Le sel à privilégier est un sel non raffiné du type de celui de Guérande (plein de précieux oligoéléments)
Toutes les épices sont autorisées mais attention aux mélanges tout faits, souvent ils contiennent de la farine comme le Curry; dans ce cas préférer le
Curcuma qui est l'épice principale du curry et ne contient généralement pas de farine, de plus c'est un excellant anti-inflammatoire.
Les herbes et aromates sont tous autorisés à condition d'être naturels, nombreux sont ceux qui ont des propriétés intéressantes (antioxydants, anti inflammatoires...)

 

Ou trouver ces produits ?
Dans les magasins bios vous trouverez l'essentiel des farines, ingrédients spéciaux et produits sans gluten

Au rayon bio de certaines grandes surfaces, la plupart disposent maintenant d'un éventail de produits bios relativement garni mais cherchez bien le label qui certifie l'origine biologique, dans certains cas il ne s'agit malheureusement que de marketing...

Pour les produits frais, pensez aux marchés: demandez l'origine des produits et privilégiez ceux de saison. Vous trouverez souvent des producteurs qui vendent leurs propre production et peuvent vous garantir la qualité (qui souvent se voit simplement à l'aspect du produit) même s'ils reçoivent des traitements ils ont déjà plus de chances d'être frais et donc d'avoir des qualités nutritives un peu meilleures que les produits de supermarché.

Comment les cuisiner ?
On a donc vu que la cuisson à la vapeur douce est à privilégier, l'objectif étant de ne pas dépasser les 110 degrés de cuisson ou intervient la destruction des nutriments.
Vous pouvez utiliser un couscoussier ou acheter une Marguerite qui se dépose dans n'importe quelle casserole dans laquelle vous aurez mis un fonds d'eau pour la cuisson.
Le poisson se prête également bien à cette cuisson, et même la viande peut être cuite ainsi. L'avantage étant le gain de temps puisque tout cuit ensemble.
Vous pouvez utiliser la cuisson bouillie à condition de consommer également le jus de cuisson.
Le four peut être utilisé à basse température par exemple pour des cuissons a l'étouffée dans un plat en fonte a couvercle (ragouts, viandes en sauce...) ou pour cuire vos belles pièces de bœuf ou d'agneau (plusieurs heures à 85 degrés).

Les grillades sont à limiter fortement ou à proscrire totalement selon l'importance de vos problèmes (cuisson élevée = production d'oxydants contre lesquels votre organisme va devoir lutter).
Vous pourrez tout de même faire quelques cuissons rapides à la poêle et prendre des grillades saignantes ou bleues dans les restaurants car la température à l'intérieur d'une viande atteint rarement les 100° lors d'une cuisson.
Les fritures sont à éviter, en plus du problème de la température les huiles brulent souvent ce qui produit des molécules toxiques.
Bannir totalement le micro-ondes si vous êtes sceptiques sur ce point faites des recherches, l'information ne manque pas à ce sujet. 

Le Petit déjeuner et les 'laits' de substitution
C'est un casse-tête lorsque l'on débute le régime, sachez que vous pouvez trouver (souvent en magasin bio) des
céréales de riz, millet ou quinoa soufflés ou en flocons que l'on peut consommer avec des laits végétaux: de soja, riz ou amandes.

Vous trouverez aussi facilement des
yaourts au soja
Attention au soja et à ses dérivés, de nombreuses personnes ne le supportent pas!
Les fruits sont très bien le matin et coupent généralement suffisamment l'appétit après une période d'adaptation.
Vous pouvez aussi opter pour un
petit déjeuner salé avec œufs et crudités.

Certains connaissent la Crème Budwig proposée par Kousmine, on peut facilement faire une adaptation Sans gluten Sans caséine de ce petit déjeuner très complet et qui cale :

1 banane écrasée
1 Yaourt au soja ou du lait végétal
1 céréale sans gluten (millet, riz ou quinoa soufflé ou en flocons par exemple)
1 petite cuillère de miel si ça n'est pas assez sucré
1 Cuill à café d'huile de colza (pour les oméga3)
1 jaune d'œuf cru


Note:Pensez à amener quelques fruits secs, amandes ou fruits frais pour une collation à 10h, surtout au début du régime ça vous évitera de craquer pour un aliment exclu.