Les acides gras jouent un rôle essentiel dans de nombreuses fonctions biologiques, on découvre sans cesse de nouveaux bienfaits sur l'état des tissus, le fonctionnement neurologique, la maîtrise des processus inflammatoires ou des pathologies cardiovasculaires. Nos alimentations modernes sont totalement déséquilibrées avec des apports excessifs d'omega 6 et 9 et insuffisants d'Omega 3. Cela vient aggraver les effets de l'alimentation acidifiante qui est notre quotidien, au rendez vous: douleurs articulaires, musculaires, problèmes de peau, faiblesse immunitaire, carences en vitamines et minéraux... la liste est longue !

Je vous invite a lire l'article complet concernant les Acides Gras Essentiels sur Nutranews: http://www.nutranews.org/sujet.pl?id=900

Pour rebondir sur la question des problèmes inflamatoires, en voici un extrait:

"Les effets anti-inflammatoires des oméga-3 à longue chaîne

L’inflammation est une partie de la réponse normale de l’organisme à une infection ou à une blessure. Cependant, une inflammation disproportionnée ou excessive contribue à de nombreuses maladies aiguës ou chroniques. Le processus inflammatoire est caractérisé par la production de cytokines inflammatoires, d’eïcosanoïdes dérivés de l’acide arachidonique et d’autres agents inflammatoires. Les oméga-3 à longue chaîne, plus particulièrement l’EPA et le DHA, diminuent la production des eïcosanoïdes inflammatoires, des cytokines, des espèces oxygénées réactives et l’expression des molécules adhésives.
L’EPA et le DHA agissent de manière directe et indirecte. L’action directe des oméga-3 intervient par un remplacement compétitif de l’acide arachidonique comme substrat d’eïcosanoïdes et par l’inhibition de son métabolisme. L’action indirecte des oméga-3 s’exerce par une altération de l’expression des gènes inflammatoires à travers une action sur l’activateur du facteur de transcription. Enfin, les acides oméga-3 donnent naissance à des médiateurs anti-inflammatoires. Grâce à ces multiples actions, les acides gras oméga-3 semblent être de puissants agents anti-inflammatoires susceptibles d’être utiles dans de nombreuses maladies inflammatoires chroniques ou aiguës."

Ce qu'il faut en retenir pour nous au quotidien ?
Lorsque l'on souffre de douleurs inflammatoires musculaires ou articulaires, nous avons tout intérêt a faire le ménage dans notre assiette:
- Augmenter au maximum les "bonnes graisse": poissons gras, huile de colza & olive bio 1ere pression, huile de lin
- Réduire au maximum toutes les graisses saturées : forte diminution des laitages sous toutes leurs formes (beurre, crème, fromage, lait, yaourts) et viandes grasses (charcuteries, viandes rouges, porc), fritures a proscrire (frites, chips, beignets...), + les patisseries et viennoiseries artisanales ou industrielles qui contiennent de "mauvaises graisses" cuites à de tres hautes températures (ce qui décuple leur effet néfaste)

Bon appétit!
Izzaaa