Quel est leur intérêt ?

 

L’énergie nutritive, celle qui permet la vie, résulte de la transformation et de l’assimilation d’éléments en accord avec l’organisme, c’est ce à quoi est dédié l’ensemble de notre système digestif : transformer un aliment extérieur en nutriments utilisables par nos cellules.

A ce titre la diététique est préventive et curative, car elle apporte les éléments qui activent les processus de guérison et permettent le fonctionnement optimum de tous les métabolismes. L’encrassement et la surcharge des fonctions digestive, d’assimilation et d’épuration fragilisent l’équilibre délicat de notre santé.

Une solution : les graines et céréales germées. Pourquoi ?

Effet de la germination

La germination est le processus naturel par lequel le germe contenu dans une graine se développe pour donner naissance à une plante, à un nouvel individu végétal.
On peut noter deux séries de phénomènes qui interviennent lors de la germination : la  simplification des composants de la graine et le réveil de principes vitaux nécessaires à la croissance d’un organisme vivant.

Lentilles germées

  • Simplification

- l’amidon est formé de molécules complexes, qui se transforment en sucres solubles plus facilement mobilisables (maltose et dextrine) prêts à donner leur énergie à l’organisme.

- les protéines de gluten, elles aussi à lourde architecture chimique, se transforment en des composés plus simples, solubles et diffusibles, mieux adaptés à la formation des tissus organiques. Parallèlement on observe une augmentation des acides aminés disponibles.
La libération des acides aminés a un double avantage : ils sont immédiatement utilisables par les micro-organismes de l’appareil digestif et ils sont également utiles à la fixation des vitamines, qui deviennent ainsi directement assimilables ;

- les minéraux, notamment le potassium, phosphore et magnésium, paraissent acquérir une organisation moléculaire plus active et plus apte à leur utilisation par l’organisme.

  • Réveils biologiques

Il n’est pas toujours possible de définir d’une façon scientifique l’énergie vitale qui est à la base de tout phénomène organique, puisque les instruments dont on dispose généralement ne sont pas aptes à déceler cette énergie.

On peut cependant retenir les éléments suivants :

- les principes enzymatiques, essentiels dans tous les processus vitaux, s’activent en passant de l’état de pro-enzymes à l’état d’enzymes. Ils agissent ainsi sur la digestion des éléments nutritifs de l’aliment, qu’ils rendent assimilables

- les vitamines augmentent de manière significative au cours de la germination : 50% pour les vitamines B1, B2, 100% pour la pyridoxine (B6), les biotines (H), la nicotinamine (PP) et l’acide pantothénique.
L’acide ascorbique (vitamine C), qui intervient entre autre dans les défenses de l’organisme, passe d’une teneur inférieure à 10mg/Kg de grain avant germination à une teneur double lorsque le germe atteint 14mm de long.
Les vitamines E, anti-oxydantes, augmentent également.

En résumé, on pourrait dire que la germination transforme en énergie active (et assimilable) l’énergie potentielle contenue dans le grain. Un grain « inerte » ne donnera t-il pas une nouvelle plante à son tour capable de produire une centaine de nouveaux individus ?! Aussi, si la composition quantitative n’explique pas entièrement l’effet qualitatif des céréales germées, l’observable empiriquement en dit long.
Essayer les graines germées c’est les adopter !

Photo salade pousses

Pratique : Comment faire germer ?

Le principe est simple, mais implique certaines attentions à ne pas négliger.
Inutile d’avoir une espace extérieur, vous pouvez faire germer des graines n’importe où, à température d’appartement et sans luminosité.
Le grain doit être propre et entier, ne pas être trop vieux (perte de 70% du pouvoir de germination), les meilleurs résultats sont obtenus avec des graines biologiques.

Méthode :

ETAPE 1 : Faire tremper une petite quantité de grain, n’oubliez pas que la croissance va augmenter le volume et que vos graines devront être bien espacées.
Préférez une eau pure, non chlorée et peu minéralisée.
Durée : Selon la dureté de la graine, généralement 1 nuit suffit pour les petites graines, 2 pour les plus grosses. Si le trempage se fait sur plusieurs jours, il faut changer l'eau tous les jours. Ce rinçage élimine les inhibiteurs d'enzymes.
IMPORTANT : aucune fermentation ne doit apparaître. Plus il fait chaud, plus le temps de trempage est court. Le grain doit rester recouvert d’eau après absorption de la quantité nécessaire à son gonflement, il faut éventuellement rajouter un peu d’eau au bout de quelques heures.
Si votre grain est non biologique, le laver avant trempage pour éliminer les résidus de pesticides ;

ETAPE 2 : Egoutter le grain assurez-vous qu’il soit suffisamment étalé pour un contact optimal avec l’air et l’écoulement de l’eau.
L’exposition peut se faire sans lumière jusqu’à apparition du germe, ensuite elles doivent être dans un lieu clair mais sans lumière directe.

Matériel : Si vous n’investissez pas dans un germoir, vous pouvez utiliser un grand bocal dont vous remplacerez le couvercle par une tulle ou une gaze fixée par un élastique.
Les grains humides seront répartis sur les parois et vous humidifierez à nouveau vos graines une à deux fois par jour, Attention ! il faut bien égoutter, l’eau ne doit pas stagner.

Durée : La croissance du germe peut prendre de 1 à 5 jours selon la graine choisie, elles sont à consommer avant que la pousse flétrisse. A conserver à une température ambiante autour de 18-20°C.  On peut prolonger un peu leur consommation en arrêtant la croissance par une mise au réfrigérateur dans un support propre (ne pas dépasser 48h et bien rincer avant consommation)

IMPORTANT : le grain doit rester relativement humide et d’odeur agréable (si moisissure = jeter).
La moisissure a une odeur bien caractéristique, ne pas confondre avec l’aspect « mousseux» que peuvent avoir les radicelles de certaines pousses.


Quelles graines faire germer ?

Tableau Graine Germées

La germination rend digeste les légumineuses telles que les lentilles, les fèves ou pois chiches.

Les céréales qui germent le plus rapidement sont la Quinoa et l’Alfafa (luzerne), le brocoli... ce sont aussi des graines qui ont très peu de gout, recommandées pour les débutants.

Pour « pimenter » vos salades, faites germer Roquette, Poireau, Ail ou Moutarde

Le blé ou ses ancêtres (kamut, épeautre) ce qui fait, en théorie, disparaitre le gluten, mais soyez vigilants, tout le monde ne supporte pas.

Le sarrasin, le millet, l’amarante peuvent également germer.

On trouve désormais un large choix de graines spéciales germination en magasins bios, mais pour les plus courantes, les graines bios dédiées à l’alimentation sont tout aussi valables (et moins couteuses).

 

 


Quels effets cela peut avoir ?

Meilleure vitalité et énergie
Meilleure digestion
Détoxification douce de l’organisme

Elles sont particulièrement utiles en hiver ou l’on consomme moins de crudités.
Il suffit d’en mettre quelques pincées à chaque repas dans votre assiette sur vos légumes, ou de les rajouter à une soupe pas trop chaude, pour compenser ce manque d’apport d’aliments « vivants » (c’est-à-dire plein de vitamines et d’enzymes indispensables qui sont détruites par les cuissons).