Blog Alimentation Santé & régime Seignalet

Pour ne pas rater les nouvelles recettes et articles, inscrivez-vous !

Newsletter

Posté par Izzaaa à 20:19 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Coaching Alimentation Seignalet

Bandeau site

Pour un suivi spécialisé dans la mise en place du régime Seignalet et des compléments associés,
en cabinet à Sophia Antipolis, ou bien un coaching à distance par skype ou téléphone,
retrouvez moi sur le site www.masantenature.fr 

09 janvier 2014

Tortilla de Quinoa aux petits légumes

Cette recette est simple et assez rapide à faire, parfaite pour emmener partout, on peut utiliser de nombreux légumes comme garniture, idéal pour accomoder agréablement les restes de la veille.

2013-12-12 13

Ingredients

- 200 gr de Quinoa cuite, pour plus de goùt mélangez quinoa blanche et rouge


- 5 oeufs
- 1 courgette
- 2 carottes
- 1 Oignon
- 1 cuil à soupe de crème de soja (optionnel)
- 1 gousse d'ail
- Sel, poivre ou épices selon vos gouts


Rapez la courgette et les carottes avec le gros coté de la rape, émincez les oignons et faites sauter le tout 10 mn à la poele avec un peu d'huile d'olive.
Ajoutez l'ail et/ou les épices en fin de cuisson.

Battez les oeufs, salez, poivrez, ajoutez la crème soja qui n'est pas indispensable, mais donne plus de moelleux.
Versez dans les oeufs battus votre quinoa et vos légumes, le mélange ne doit pas être trop liquide, si c'est le cas, rajoutez un peu de quinoa.

Mettez à cuire à feu moyen dans une poele de taille moyenne qui vous permettra d'avoir une omelette très épaisse.
Baissez à feu doux et surveillez à la spatule le moment où le dessous de votre omelette est doré.

Les tortillas se retournent à l'aide d'une grande assiette que vous posez sur la poele, vous retournez rapidement en maintenant fermement l'assiette (au dessus de l'évier car l'opération peut être salissante...), puis refaites glisser le tout dans la poele afin de cuire l'autre coté.
Ne laissez pas trop cuire ou votre tortilla sera sêche.

29 décembre 2013

Tiramisu sans gluten, sans laitages

Ingrédients pour 6 verines de tiramisu :

DSC02625

Pour la génoise:

- 50 gr de farine de riz complet ou de poudre d'amande

- 20 gr de farine de riz gluant ou de manioc

- 3 oeufs

- 100 gr de sucre

- 1 cuill à café d'extrait de vanille

Séparer les jaunes des blancs, une fois que les blancs commencent à prendre, ajouter la moitié du sucre, monter en neige bien ferme.
Battre les jaunes avec le reste du sucre, jusqu'a ce que le mélange blanchisse, rajouter l'extrait de vanille.
Incorporer délicatement les blancs en neige au mélange jaune et sucre jusqu'a obtenir un mélange léger et homogène.
Bien mélanger les farines entre elles et les tamiser avec une passoire au dessus du mélange pour les incorporer sans trop travailler la pate.
Verser dans un grand plat huilé afin que la pate ait une épaisser de 2cm maximum, ou à défaut, verser sur la plaque du four couverte de papier sulfurisé.

Cuire 15mn environ a 180°. La génoise va lever légèrement et dorer. Après l'avoir laissé tiedir, vous pourrer la décoler facilement.

 

Pour la garniture

- 3 yaourts au soja (nature ou vanille) ou 150 gr de tofu soyeux

- 3 oeufs

- 100 gr de sucre (à ajuster selon si vous avez utilisé un soja déja sucré ou non)

- 20 cl de café ou de chicorée

- 1 cuil à soupe de marsala

- 1 cuil à café d'extrait de vanille

- Chocolat en poudre (type VanHouten)

Séparer les blancs des jaunes, monter les blancs en neige et ajouter la moitié du sucre lorsqu'ils commencent à prendre, finir de monter en neige très ferme.
Mélanger le reste du sucre aux jaunes et battre jusqu'à ce que le mélange blanchisse, rajoutez l'extrait de vanille et les yaourts au soja ou le tofu soyeux.
Incorporer délicatement les blancs au mélange ci dessus.
Préparez 20cl de café ou de succédanté (chicorée), rajoutez la cuillère à soupe de marsala et personnellement je mets aussi un peu de chocolat en poudre.


Préparation des vérines:

Découpez votre génoise en carrés adaptés à la taille de vos vérines, trempez les morceaux 1 par 1 dans le mélange de café, puis intercaler 1 morceau de génoise avec 2 ou 3 cuillères à soupe de votre crème, on peut aussi soupoudrer de chocolat à chaque couche.
Terminer par une couche de crème, mettre au frais 3 heures au moins.
Avant de servir, saupoudrer la surface de chocolat.

Ces tiramisus sont délicieux, légers et digestes !

 

 

 

01 octobre 2013

Pancakes Banane coco, sans gluten, sans caséine

Une pause gourmande exotique ! 

Pancakes banane coco

 - 80 gr de farine de riz complet

 - 80 gr de farine de riz gluant ou de manioc 

 - 1/2 cuil à café de poudre levante (ou bicarbonate + jus d'1/2 citron)

 - 2 oeufs

 - 1 cuill à soupe d'huile d'olive

 - 2 cuill à soupe de sucre complet (type rapadura)

 - 1 verre de lait de coco


 - 3 cuill à soupe de noix de coco rapée


 - 2 ou 4 bananes coupées en rondelles

 - Epices: canelle ou vanille selon vos goûts

Mélangez les ingrédients secs, rajoutez les oeufs, puis l'huile et enfin le lait de coco, la vanille ou la cannelle et les rondelles de banane. La pate doit rester relativement épaisse, rajoutez un peu de lait de coco si nécessaire. 
Pour plus de volume ou si vous n'avez que de la farine de riz classique, montez les blancs en neige, dans ce cas on les incorpore délicatement une fois le mélange fait, juste avant de rajouter les bananes.

Faites cuire a feu moyen dans une petite poele, versez une demi louche et répartissez rapidement les bananes si nécessaire (on peut aussi rajouter les tranches de banane directement dans la poêle) puis retournez à la spatule lorsque de petits trous apparaissent à la surface.

Dégustez nature, avec du miel ou une pate à tartiner chocolat-noisette sans lait (se trouve en magasin bio, marque Hervé, ou Chokénut).
Bon appétit !

Isabelle
www.masantenature.fr


11 septembre 2013

Cake aux Olives sans gluten sans laitages

 

cake aux olives2

  Pour 6 personnes environ, incorporez dans l'ordre :

   - 150 g de farine de riz (complet de préférence)
   - 100 g de flocons de Quinoa
   - 4 œufs
   - 10 cl d'huile d'olive
   - 5 cl de crème de Soja ou Lait végétal (à ajuster selon
     la consistance de la pate)
   - 5 cl de vin blanc
   - 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude + jus d'1/2 citron
                                                                      (ou levure sans gluten)

Pour la garniture :
- 5 tomates séchées coupées en petits dés
- 200 gr d'olives vertes dénoyautées
- 150 gr de dès de jambon 
- Sel, poivre et un peu d'herbes de provence si vous souhaitez

Note: pour ceux qui supportent le fromage de brebis ou chèvre, il est possible d'en rajouter à cette recette.

Cuire 45 minutes environ à 180°.

Bon appétit !

Isabelle
www.masantenature.fr

12 juin 2013

Flan aux pommes, sans gluten sans caséine

Je sais, je me suis vraiment fait prier pour publier cette recette, mais il faut bien garder un peu ses petits secrets non ?! 

La voilà donc enfin, j'espère que vous apprécierez!

Flan aux pommes 

Ingrédients pour 6 personnes:

- 75 gr de farine de riz complet

- 75 gr de farine de riz gluant

- 150 gr de sucre de canne complet (rapadura)

- 4 oeufs

- 50 cl de lait végétal

- 2 cuill à soupe de rhum

- Arome naturel de vanille (ou 1 sachet de sucre vanillé)

- 40 gr de margarine végétale

- 3 à 5 pommes selon la taille

 

Mélanger le sucre et les oeufs, faire blanchir ce mélange. 
Rajouter la farine, puis la margarine fondue (au bain marie).
Incorporez progressivement le lait, puis le rhum et la vanille.

Verser le mélange dans un plat huilé.
Découper vos pommes en lamelles que vous disposez à la surface du liquide.
Mettre au four immédiatement pour 45 mn environ à 180°


Le temps de cuisson peut être rallongé si votre moule est épais (vérifier au couteau le centre doit être ferme), ou si vous souhaitez baisser la température de cuisson. Compter 1h30 à 110°.
La cuisson doit amener une belle couleur dorée à la surface et au fonds du flan que vous pourrez ainsi démouler plus facilement.
Si besoin utiliser un papier sulfurisé.

Bon appétit !

14 décembre 2012

Petits Pains de Riz Moelleux

 

Petits pains

Ces petits pains sont, après quelques années d'essais décevants, une véritable réconciliation avec le pain sans gluten!

Délicieux chauds ou froids, ils se conservent 2-3 jours dans une boite hermétique ou se congèlent. Pensez à les partager avant si vous souhaitez les décongeler au grille pain.

Comme toujours je tache d'utiliser des ingrédients assez faciles a trouver et peu couteux, il faudra néanmoins vous procurer de la farine de riz gluant que l'on trouve en épiceries asiatiques et qui n'existe malheureusement pas encore en Bio, ainsi qu'un peu de bière sans gluten afin d'améliorer le gout et la légèreté de la pate. Ce pain a une saveur légèrement sucrée parfaite pour le petit déjeuner, mais vous pouvez diminuer la quantité de sucre si vous préférez.

Petits pains2

 

 Ingrédients:

115 gr de Farine de riz Complet
115 gr de Farine de riz Gluant
10 ml de lait végétal
5 à 10 ml de biere sans gluten
1 Cuill à soupe d'huile
1 à 3 Cuill à Café de Sucre complet (type rapadura ou moscorvado)
1 Cuill à Café de Sel
1 Oeuf
1 Cuill à Café de Bicarbonate de Sodium
Jus d'1/2 citron

Pensez à quelques graines de lin ou pavot pour décorer, ou même à rajouter dans votre pain pour varier les saveurs.

Préparation:

Mélangez les ingrédients secs (sauf le bicarbonate).
Rajoutez l'oeuf, l'huile, mélanger puis progressivement le lait végétal et la bière dont la quantité est à adapter selon la consistance de votre pate qui doit être plus liquide qu'une pate a pain, d'aspect légèrement mousseuse, elle doit coller a votre cuillère.

Une fois le mélange bien homogène, rajoutez la cuillère a café de bicarbonate, puis le jus de citron, laissez mousser et rajouter du jus s'il y a trop peu de mousse, veillez à bien mélanger (mais ne pas battre) puis versez dans de petits moules huilés ou protégés d'un papier sulfurisé.

Cuire 35 mn a 180° ou 50-55mns mns a 110°, attention les premières fois surveillez bien la cuisson car la durée dépendra de la taille de vos moules et du four. Vérifiez avec la pointe d'un couteau, ce pain doit être bien cuit a l'extérieur et juste à point à l'intérieur pour garder son moelleux.
Attention ! Il est difficile (impossible?) d'obtenir la bonne cuisson et levée dans un grand moule.

 

02 décembre 2012

DOSSIER GRAINES GERMEES

 

 Quel est leur intérêt ?

 

L’énergie nutritive, celle qui permet la vie, résulte de la transformation et de l’assimilation d’éléments en accord avec l’organisme, c’est ce à quoi est dédié l’ensemble de notre système digestif : transformer un aliment extérieur en nutriments utilisables par nos cellules.

A ce titre la diététique est préventive et curative, car elle apporte les éléments qui activent les processus de guérison et permettent le fonctionnement optimum de tous les métabolismes. L’encrassement et la surcharge des fonctions digestive, d’assimilation et d’épuration fragilisent l’équilibre délicat de notre santé.

Une solution : les graines et céréales germées. Pourquoi ?

Effet de la germination

La germination est le processus naturel par lequel le germe contenu dans une graine se développe pour donner naissance à une plante, à un nouvel individu végétal.
On peut noter deux séries de phénomènes qui interviennent lors de la germination : la  simplification des composants de la graine et le réveil de principes vitaux nécessaires à la croissance d’un organisme vivant.

Lentilles germées

  • Simplification

- l’amidon est formé de molécules complexes, qui se transforment en sucres solubles plus facilement mobilisables (maltose et dextrine) prêts à donner leur énergie à l’organisme.

- les protéines de gluten, elles aussi à lourde architecture chimique, se transforment en des composés plus simples, solubles et diffusibles, mieux adaptés à la formation des tissus organiques. Parallèlement on observe une augmentation des acides aminés disponibles.
La libération des acides aminés a un double avantage : ils sont immédiatement utilisables par les micro-organismes de l’appareil digestif et ils sont également utiles à la fixation des vitamines, qui deviennent ainsi directement assimilables ;

- les minéraux, notamment le potassium, phosphore et magnésium, paraissent acquérir une organisation moléculaire plus active et plus apte à leur utilisation par l’organisme.

  • Réveils biologiques

Il n’est pas toujours possible de définir d’une façon scientifique l’énergie vitale qui est à la base de tout phénomène organique, puisque les instruments dont on dispose généralement ne sont pas aptes à déceler cette énergie.

On peut cependant retenir les éléments suivants :

- les principes enzymatiques, essentiels dans tous les processus vitaux, s’activent en passant de l’état de pro-enzymes à l’état d’enzymes. Ils agissent ainsi sur la digestion des éléments nutritifs de l’aliment, qu’ils rendent assimilables

- les vitamines augmentent de manière significative au cours de la germination : 50% pour les vitamines B1, B2, 100% pour la pyridoxine (B6), les biotines (H), la nicotinamine (PP) et l’acide pantothénique.
L’acide ascorbique (vitamine C), qui intervient entre autre dans les défenses de l’organisme, passe d’une teneur inférieure à 10mg/Kg de grain avant germination à une teneur double lorsque le germe atteint 14mm de long.
Les vitamines E, anti-oxydantes, augmentent également.

En résumé, on pourrait dire que la germination transforme en énergie active (et assimilable) l’énergie potentielle contenue dans le grain. Un grain « inerte » ne donnera t-il pas une nouvelle plante à son tour capable de produire une centaine de nouveaux individus ?! Aussi, si la composition quantitative n’explique pas entièrement l’effet qualitatif des céréales germées, l’observable empiriquement en dit long.
Essayer les graines germées c’est les adopter !

Photo salade pousses

Pratique : Comment faire germer ?

Le principe est simple, mais implique certaines attentions à ne pas négliger.
Inutile d’avoir une espace extérieur, vous pouvez faire germer des graines n’importe où, à température d’appartement et sans luminosité.
Le grain doit être propre et entier, ne pas être trop vieux (perte de 70% du pouvoir de germination), les meilleurs résultats sont obtenus avec des graines biologiques.

Méthode :

ETAPE 1 : Faire tremper une petite quantité de grain, n’oubliez pas que la croissance va augmenter le volume et que vos graines devront être bien espacées.
Préférez une eau pure, non chlorée et peu minéralisée.
Durée : Selon la dureté de la graine, généralement 1 nuit suffit pour les petites graines, 2 pour les plus grosses. Si le trempage se fait sur plusieurs jours, il faut changer l'eau tous les jours. Ce rinçage élimine les inhibiteurs d'enzymes.
IMPORTANT : aucune fermentation ne doit apparaître. Plus il fait chaud, plus le temps de trempage est court. Le grain doit rester recouvert d’eau après absorption de la quantité nécessaire à son gonflement, il faut éventuellement rajouter un peu d’eau au bout de quelques heures.
Si votre grain est non biologique, le laver avant trempage pour éliminer les résidus de pesticides ;

ETAPE 2 : Egoutter le grain assurez-vous qu’il soit suffisamment étalé pour un contact optimal avec l’air et l’écoulement de l’eau.
L’exposition peut se faire sans lumière jusqu’à apparition du germe, ensuite elles doivent être dans un lieu clair mais sans lumière directe.

Matériel : Si vous n’investissez pas dans un germoir, vous pouvez utiliser un grand bocal dont vous remplacerez le couvercle par une tulle ou une gaze fixée par un élastique.
Les grains humides seront répartis sur les parois et vous humidifierez à nouveau vos graines une à deux fois par jour, Attention ! il faut bien égoutter, l’eau ne doit pas stagner.

Durée : La croissance du germe peut prendre de 1 à 5 jours selon la graine choisie, elles sont à consommer avant que la pousse flétrisse. A conserver à une température ambiante autour de 18-20°C.  On peut prolonger un peu leur consommation en arrêtant la croissance par une mise au réfrigérateur dans un support propre (ne pas dépasser 48h et bien rincer avant consommation)

IMPORTANT : le grain doit rester relativement humide et d’odeur agréable (si moisissure = jeter).
La moisissure a une odeur bien caractéristique, ne pas confondre avec l’aspect « mousseux» que peuvent avoir les radicelles de certaines pousses.


Quelles graines faire germer ?

Tableau Graine Germées

La germination rend digeste les légumineuses telles que les lentilles, les fèves ou pois chiches.

Les céréales qui germent le plus rapidement sont la Quinoa et l’Alfafa (luzerne), le brocoli... ce sont aussi des graines qui ont très peu de gout, recommandées pour les débutants.

Pour « pimenter » vos salades, faites germer Roquette, Poireau, Ail ou Moutarde

Le blé ou ses ancêtres (kamut, épeautre) ce qui fait, en théorie, disparaitre le gluten, mais soyez vigilants, tout le monde ne supporte pas.

Le sarrasin, le millet, l’amarante peuvent également germer.

On trouve désormais un large choix de graines spéciales germination en magasins bios, mais pour les plus courantes, les graines bios dédiées à l’alimentation sont tout aussi valables (et moins couteuses).

 

 


Quels effets cela peut avoir ?

Meilleure vitalité et énergie
Meilleure digestion
Détoxification douce de l’organisme

Elles sont particulièrement utiles en hiver ou l’on consomme moins de crudités.
Il suffit d’en mettre quelques pincées à chaque repas dans votre assiette sur vos légumes, ou de les rajouter à une soupe pas trop chaude, pour compenser ce manque d’apport d’aliments « vivants » (c’est-à-dire plein de vitamines et d’enzymes indispensables qui sont détruites par les cuissons).

13 septembre 2012

Recette de Gateau Moelleux au Chocolat - Sans farine, sans lait & sans levure

Gateau Choco Nappé

Ingrédients:

- 200 gr de Chocolat noir Bio 70% de cacao

- 125 de margarine végétale

- 130 gr de sucre complet (type rapadura)

- 6 oeufs

Séparer les blancs des jaunes et monter les blancs en neige ferme
Faire fondre les carrés de chocolat au bain marie (attention de ne pas laisser monter la température sinon le chocolat fera des grumeaux)
Une fois le chocolat fondu, rajouter la margarine afin qu'elle fonde
Mélangez les jaunes d'oeuf et le sucre, ajoutez le chocolat fondu lentement, mélangez pour obtenir une pate homogène
Incorporez progressivement et délicatement les blancs en neige au mélange
Huilez et farinez le moule a gateau, versez la préparation et cuire 50mns a 110° ou 25 mns a 180°

Nappage (optionnel):

- 150 gr de crème de marrons 
- 150 gr de chocolat noir 70%

Faire fondre les carrés de chocolat au bain marie, puis rajouter la crème de marrons en mélangeant jusqu'a obtention d'un mélange homogène.
Utiliser une spatule ou un couteau pour étaler à la surface du gateau.
Attention, ce glacage fige relativement rapidement.
Il permet de décorer facilement le gateau pour un anniversaire par exemple, à l'aide de dragées, amandes, décors en pate d'amande...

Si l'on souhaite mettre un fourrage dans le gateau, il faudra rajouter 50gr de poudre d'amande (a rajouter dans le mélange jaune d'oeuf et sucre) afin qu'il soit plus ferme et puisse être partagé dans l'épaisseur. Cela rend le glacage plus difficile.

Posté par Izzaaa à 20:06 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 septembre 2012

Le point sur quelques ingrédients "polémiques"

Sirop de glucose, levure, bière, blé germé, petit épeautre, et même le poulet... souvent des questions sont posées sur ces aliments qui font débat concernant le régime sans gluten, sans caséine. Alors compatibles ou pas ?
Petit détour aussi concernant les réactions éventuelles a des céréales sans gluten, comme le sarrasin.

 

- Sirop de glucose:

C'est un "sucre" issu des céréales présent dans bon nombre de préparations industrielles, et parfois même bios, dont l'origine n'est pas toujours précisée, l'index glycémique est de 100, oui, on ne peut pas faire plus élevé de ce coté là ! ni plus bas coté nutritionnel car il n'y a rien, absolument rien d'utile a l'organisme dans cet extrait d'amidon transformé...par chauffage et procédé enzymatique ou chimique (avec de l'acide...).

Voila coté qualité, ensuite concernant la question du gluten en théorie les sirop de glucoses n'en contiennent pas, mais nombreux sont les témoignages de réactions en cas de consommation régulière de cet ingrédient.
Il vaut donc mieux en tout cas les premiers mois et jusqu'a stabilisation, ou bien si l'on est particulièrement sensible éviter cet ingrédient.
Si on le consomme occasionnellement privilégier ceux non issus du blé ou du maïs, il peut être fabriqué à partir du riz ou de la pomme de terre par exemple.

 

- Levure:

La levure de boulanger contient toujours du gluten, vous pouvez cependant en trouver du même type issue du sarrasin, en magasins bios. Attention elle nécessite un long temps de repos de la pate à température ambiante pour s'activer, et il est préférable de commencer l'activation de la levure en la délayant dans une petite tasse d'eau tiede avec 1 cuil à café de sucre complet.

La levure chimique n'en contient pas, mais évidemment elle n'a pas grand chose de naturel. Elle ne necessite pas de temps de pause pour laisser la pate lever. En version "maison" on peut opter pour la cuillère à café de bicarbonate de soude + jus d'1/2 citron.

 

- La bière:

Elle est bien issue de céréales a gluten, mais nombreux sont ceux qui soutiennent que la fermentation élimine toute trace de gluten. Pourtant tout aussi nombreux sont ceux qui ont expérimenté des réactions suite à sa consommation, même très modérée.
Plusieurs explications peuvent être avancées:
Les intolérants au gluten ne réagissent pas qu'a la gliadine, il y a probablement un autre composant des céréales à gluten qui pose problème et qui reste a identifier.
Les intolérants au gluten ont très souvent des flores intestinales très perturbées, et supportent extrêmement mal tout ce qui contient des levures car cela accentue le déséquilibre... ce qui inclut donc la bière.

Il est a noter que très peu des bières disponibles en magasin bio issues de céréales sans gluten n'en contiennent réellement pas, car le malt d'orge est presque toujours présent, même si en plus petite quantité. 

 

- Blé germé:

Chimiquement, la encore la germination est censée éliminer tout le gluten et de nombreux sites sur l'alimentation sans gluten autorisent les pousses de blé, orge, avoine, et les préparations dérivées comme le pain essene... malheureusement la encore beaucoup de réactions parmi les intolérants au gluten. Les explications fournies au dessus concernant la bière expliquent probablement ce phénomène, le mieux est de vérifier par soi même, mais en cas de doute et au début du changement alimentaire il vaut mieux s'abstenir.

 

- Petit Epeautre:

Délicieuse de gout, presque panifiable, largement disponible sous différentes formes (farine, grains, boulgour, semoule, pain, biscuits, pates, brioches...), cette céréale, ancêtre du blé a tout pour plaire, cependant, quoique l'ont en dise, elle contient tout de meme un peu de gluten, sans parler des autres composants auxquels on peut potentiellement être sensible. Certains suporteront bien cette céréale et pourront l'inclure occasionnellement, une fois par semaine semble raisonnable, mais il n'est pas recommandé d'en faire une consommation quotidienne si on est véritablement intolérant au gluten.

 

- Poulet:

Certains ne se sont certainement même pas posé la question, mais il s'avère que de nombreux intolérants au gluten ne supportent pas le poulet! C'est resté longtemps un mystère pour moi, j'ai fini par avoir une explication: ces réactions concernent généralement les personnes très sensibles au gluten lorsqu'elles consomment du poulet industriel. En effet les poulets industriels sont en très mauvaise santé et digèrent mal les céréales dont on les nourrit, il se produit donc chez eux le même phénomène que chez l'homme: la perméabilité intestinale qui laisse passer les molécules issues de ces céréales dans tout l'organisme, et donc dans la chair que nous consommons.
Ceux qui se trouvent dans ce cas pourront très probablement reconsommer du poulet après quelques semaines de pause et en veillant a ne prendre que des poulets bios ou issus d'élevages artisanaux (c'est a dire en plein air et sans nourriture à base d'aliments tout prêts mais de céréales en grains).

 

- Réactions aux céréales sans gluten

Deux possibilités d'explications se dessinent dans ce cas:

* Une intolérance aux amidons en général, qui affecte souvent les personnes souffrant de RCH ou de maladie de Crohn, voire SII, d'après de nombreux spécialistes, cela est probablement du à la présence d'une forte flore pathogène entretenue par la consommation de sucre et amidons.
Après une phase d'exclusion d'un maximum d'amidons qui dure généralement quelques mois (bien connu aux Etats Unis comme Selecter Starch Diet) il y généralement un ou deux féculents qui seront bien tolérés ce qui permet d'allèger un peu les contraintes que cela représente. Le retour a une alimentation santé plus classique semble être possible pour certains à condition de parvenir à rétablir une flore et une barrière intestinale saines, ce qui peut prendre plusieurs années.

* Ceux ayant des réactions allergiques (notamment respiratoires) aux céréales et graminées, auront aussi souvent des réactions lorsqu'ils en consomment, on est rarement allergique a toutes il est donc fréquent de pouvoir en tolérer certaines, il suffit de s'armer d'un peu de patience pour faire le tri et identifier ce qui nous convient.

10 septembre 2012

Pancakes Sans Gluten Sans Caséine

Photo Pancakes

Pour les pannes d'inspiration pour le ptit déj du WE  ! 

Pour une dizaine de Pancakes

- 115 gr de farine de riz complet 

- 70 gr de farine de riz gluant (se trouve facilement en épiceries asiatiques)

- 2 cuillères a café de levure

- 2 cuillères a soupe de sucre complet (type rapadura)

- 1 pincée de sel

- 2 oeufs

- 50 gr de margarine végétale fondue

- 250 ml de lait de coco (si fluide) ou 200 ml de lait de coco (si épais) + 50ml de lait végétal

 

Mélanger les ingrédients secs, rajouter l'oeuf, la margarine fondue, le lait végétal, bien mélanger pour obtenir une pate épaisse et onctueuse.

Laisser reposer 20-30 mns.

Faire cuire dans une poêle anti-adhésive, verser 1/2 à 2/3 de louche dans la poele et laisser s'étaler la pate pour former un pancake de 10-15 cm, retourner lorsque des trous se forment à la surface.

 

 

04 juin 2012

Recette Porc aux Epices

Photo Roti de Porc

Roti de Porc aux Epices
Très facile à réaliser, cette recette demande très peu de travail mais nécessite une cuisson longue a feu doux. 

Ingrédients:

- 1 roti de porc dans l'échine 
- 1 oignon
- 1 cuil à soupe de miel
- Epices en poudre: Paprika, Gingembre
- 1 gousse d'ail
- Champignons de paris frais
- Poivre, sel

Préparation:

Dans un faitout (en fonte si vous avez) mettre votre roti à dorer légèrement.
Le badigeonner avec la cuillère a soupe de miel, puis ajouter les épices en poudre, retourner votre roti pour que les épices et le miel l'enrobent.
Rajouter l'oignon émincé.
Ne laissez pas trop dorer, rajoutez 1 verre d'eau et couvrez.

La cuisson se fait à feu doux à l'étouffée pendant 1h30 à 2h30 selon l'épaisseur de votre roti en rajoutant si nécessaire un peu d'eau.
Elle peut être racourcie en découpant votre roti en larges tranches. 
La sauce  prend une couleur brun foncé, elle ne doit pas être trop liquide pour conserver ses aromes.

A 1h de la fin de cuisson, rajouter les champignons émincés et réajuster l'assaisonnement: paprika, gingembre, poivre, sel et rajouter l'ail émincé.

A servir par exemple avec de la quinoa, une jardinière de légumes (haricots verts, pommes de terres, carottes) ou un riz basmati semi-complet.

15 mai 2012

Vos Questions

Fotolia_6593046_XS

Je vous propose de laisser ici vos questions,sur l'alimentation Seignalet ou la nutrition.

Excellente journée à tous

Isabelle 

Posté par Izzaaa à 11:29 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

14 mai 2012

Ceviche

Photo Ceviche

Quoi de meilleur qu'un Céviche de Saint jacques quand l'été arrive ?

Bien sur on peut aussi utiliser tout autre poisson ferme de qualité et très frais bien sur, seuls ou en mélange.
Il est recommandé de le laisser une nuit au congélateur avant préparation afin de détruire tout parasite éventuel.
Le saumon et les St Jacques étant moins à risque on peut supprimer cette étape, qui presente aussi l'avantage de rendre la découpe en très fines lamelles possible.

Ingrédients:

- Poisson ou saint jacques crues, compter 100 à 150 gr par personne selon si c'est une entrée ou un plat unique

Pour 2 portions:

- 1 Poivron rouge 

- 1 Oignon pour

- 1 gousse d'ail

- Huile d'olive bio 1ere pression à froid

- 2 citrons de préférence vert, à défaut jaune

- Optionnel: persil, coriandre, piment pour relever encore le plat

- Accompagnements: avocat, crevettes, tomates, pommes de terres vapeur, quinoa, graines germées et crudités pour en faire une salade très complète.
Il est aussi possible de servir en apéritif, sur des toasts de craquottes sans gluten ou dans les feuilles d'endives ou envore en vérines. 

Préparation:

Découpez votre poisson ou vos saint jacques en tranches ou lamelles selon vos gouts.
Disposez vos lamelles de poissons crus dans un grand plat (même si vous l'avez congelé n'attendez pas pour faire la préparation),
Rajoutez l'oignon et le poivron coupés en fines lamelles, l'ail (et autres aromates) finement ciselés,
Arrosez avec le jus de citron et l'huile d'olives 

Recouvrir (papier transparent, couvercle...) et laisser mariner au frigo 6h avant de servir.

 

30 avril 2012

Recette du Gateau de Santiago

Un délicieux gateau 100% amandes, simple et rapide a faire !

Photo Gateau de Santiago

Les ingrédients:

- 200 gr d'amandes en poudre
- 190 gr de sucre complet (type rapadura)
- 50 gr d'amandes entières
- Zeste d'un citron bio
- 4 Oeufs
- Un peu de cannelle (optionnel)
- Sucre glace pour la finition

Battre les 4 oeufs dans un saladier avec le sucre. Rajouter l'amande en poudre et le zeste de citron. Bien mélanger. Verser dans un moule a manqué beurré ou recouvert de papier sulfurisé pour démouler plus facilement.  Broyer les 50 gr d'amandes entières et les répartir à la surface de votre pate pour réaliser une couche croquante.

Préchauffez votre four a 180°, cuire 25 à 30mn. Laisser tiédir avant de démouler.
Saupoudrer de sucre glace, décorer d'amandes entières ou de copeaux de chocolat noir, ou pourquoi pas quelques zestes de citron confits ? La recette originale veut que l'on utilise un pochoir pour dessiner une croix de Santiago avec le sucre glace.

 

 

 

 

 

06 janvier 2012

RECETTE DE GALETTE DES ROIS SGSC

En exclusivité mondiale, je vous livre ma version Sans Gluten Sans Caséine du gâteau des rois !
Franchement c’est très très bon (servez chaud), même si l’aspect n’est pas tout à fait celui de notre galette frangipane classique... et si je ne suis pas forcément très objective. 

IMAG0582

Ingrédients (pour 6 personnes) :
- 8 à 10 feuilles de riz chinoises (comme pour faire les nems)
- 140 gr de poudre d'amandes
- 100 gr de sucre fin complet
- 2  Oeufs
- 75 g de margarine végétale
- 1 jaune d'œuf
- 5 Cuill à soupe de lait végétal
- 1 fève
- Arome d’amande amère ou 1 cuil a café de rhum

Préparation :

Mettre à tremper dans de l’eau chaude vos feuilles de riz jusqu’à ce qu’elles soient complètement souples, en disposer une première moitié sur le fond de votre moule préalablement huilé. Une couche se chevauchant légèrement suffit, laisser remonter légérement sur les bords pour pouvoir rabatture sur la garniture.

Dans un saladier, mélanger la poudre d'amandes, le sucre, les 2 oeufs et le beurre mou.
Séparer blanc et jaune du 3eme œuf, réserver le jaune et incorporer le blanc au mélange. Rajouter l’arôme choisi

Placer la pâte obtenue dans le moule à tarte et y cacher la fève.

Recouvrir avec le restant des feuilles de riz en prenant soin de ne pas laisser d'ouvertures, sinon votre garniture s’échappera.
Badigeonner avec le jaune d'œuf et saupoudrer d’un peu de sucre en poudre. One ne peut pas entailler les feuilles de riz comme on le fait sur la pâte feuilletée mais on peut décorer avec des amandes par exemple.

Enfourner pendant 25 à 30 min à 180°C (thermostat 6-7); vérifier régulièrement la cuisson celà peut dorer très vite !

04 janvier 2012

Bouchées Amandes et Chataigne

Pour les fêtes ces petites bouchées ont eu un certain succès. En dessert ou pour accompagner le café la gourmandise n'est même plus un vilain défaut sans gluten ni produits laitiers!

Photo_Bouch_es_amandes_chataigne

PETITS MOELLEUX AUX AMANDES (qté 8 environ selon la taille de vos moules):

- 100gr de margarine végétale
- 100gr de sucre complet
- 100gr de poudre d'amandes
- 2 Oeufs
- 25 gr de farine de riz
- Optionel: 1 cuil a soupe d'alcool
- Prévoyez quelques amandes entières pour décorer le dessus de vos bouchées
et pour les plus gourmands quelques pépites ou demi carrés de chocolat noir 70% a glisser dans vos moelleux

Mélanger la margarine & le sucre.
Ajouter les oeufs battus et l'alcool, puis les amandes et la farine.

Chemiser (ou simplement huiler) des petits moules à gateaux (ou moules a madeleines) et cuire au four 25-30mns environ a 180°.
Démouler lorsque tiède.

 

BOUCHEES A LA CHATAIGNE (qté 15 environ)

- 1 verre de farine de chataignes
- 1 verre de farine de riz
- 1 verrre d'huile (olive ou tournesol)
- 1 verre de lait végétal
- 3 Oeufs
- Optionel: 1 cuil a soupe de rhum 
- Prévoyez quelques noix, noisettes ou amandes entières pour décorer le dessus de vos bouchées
et pour les plus gourmands quelques pépites ou demi carrés de chocolat noir 70% a glisser dans vos moelleux

Mélanger la Farine et le sucre
Ajouter l'huile et le lait végétal,
Séparez les jaunes des blancs,
Ajouter les jaunes et le rhum a la préparation
et montez les blancs en neige
Incorporez délicatement les blancs à la préparation

Chemiser (ou simplement huiler) des petits moules à gateaux (ou moules a madeleines) et cuire au four 35-40mns environ a 180°.
Démouler lorsque tiède.

 

16 décembre 2011

Point sur les Intolérances & Allergies au Gluten

Qu’est ce que le gluten ?

Le gluten, c’est le mélange de protéines contenues dans certaines céréales (dont le blé) qui contribue notamment à la levée et au moelleux des pains et patisseries.

Les céréales a gluten sont le blé, l'orge, le seigle et l'avoine, le kamut et l'épeautre.

Qu’est ce que l’intolérance ou l’allergie au gluten ?

Tout d’abord un rappel sur la différence entre intolérance et allergie : l’allergie classique à laquelle on pense généralement est une réponse de notre système immunitaire a une substance qui ne devrait déclencher de défense.
L'intolérance en revanche ne fait pas appel au système immunitaire, c’est un ensemble de symptomes très variés découlant de l’incapacité de notre organisme a transformer et assimiler certains aliments ou composants.

Les réactions immunitaires ciblent une protéine, lorsqu’elle provient d’un aliment les réactions se produisent généralement rapidement après le contact par de l’urticaire voire un oedeme des lèvres, de la gorge et un malaise pouvant aller jusqu’au choc anaphylactique.  Une intolérance alimentaire va généralement déclencher des réactions à retardement, souvent digestives, mais pas seulement.

Le cas du  gluten est un peu à part car la maladie Coeliaque, même si elle implique le système immunitaire, n’est pas à proprement parler d’une allergie, mais plutôt d’une maladie auto-immune.
Elle va déclencher des symptomes à retardement liés à l’incapacité de l’organisme à dégrader et assimiler correctement cet ensemble de protéines, les vilosités intestinales détruites autorisent le passage de ces peptides dans le sang et vont déclencher de nombreux symptomes généraux. 
On pourrait aussi de manière peut être plus appropriée la nommer l’intolérance totale au gluten.

Lorsque l’on est atteint de coeliakie, un test sanguin permet de détecter les anti-corps « anti-gliadine » caractéristiques de cette maladie. Vous pouvez vous en tenir là ou bien si vous souhaitez un remboursement de la sécurité sociale pour une partie de vos produits sans gluten, vous devrez passer par une biopsie intestinale afin de mettre en évidence la destruction des villosités intestinales. Sachez que les remboursements de la sécurité sociale doivent s’élever au grand maximum à 30 € par mois...

Attention sachez que si vous supprimez totalement le gluten de votre alimentation, au bout de quelques semaines les anticorps ne seront probablement plus détectables par les tests, il est donc préférable de le faire systématiquement en cas de doute.

Cependant un test négatif pour la maladie Coeliaque ne signifie pas que vous n’avez aucun problème avec le gluten !

J’apprécie particulièrement la classification suivante des différentes formes d’intolérance au gluten qui reflète assez bien la grande variété de cas que l'on peut observer:

  • Aiguë : forme la plus sévère, elle correspond à la forme la plus facilement identifiable et les symptomes digestifs sont omniprésents.
  • Subaiguë : maladie moins grave que l’intolérance aiguë, elle en demeure plus difficile à diagnostiquer car les symptômes sont peu spécifiques.
  • Insidieuse : les symptômes n’apparaissent que très tardivement. Généralement, elle est découverte suite à une autre pathologie.

Il y a donc plusieurs degrés d’intolérance et une grande variété de symptomes digestifs, respiratoires, cutanés, articulaires, musculaires, neurologiques et psychologiques peuvent être en réalité en lien avec le gluten.  En voici une liste probablement non exhaustive :

  • Maux de têtes chroniques, migraines, migraines ophtalmiques, acouphènes
  • Maladies ORL et allergies respiratoires, terrain atopique et polyallergique
  • Douleurs articulaires, arthrites, maladies auto-immunes articulaires
  • Douleurs musculaires, crampes, spasmes, tétanie, épilepsie, neuropathies, fibromyalgie
  • Ballonnements après les repas, douleurs abdominales, somnolences, digestion longue, reflux et acidité gastrique, syndrome du colon irritable, maladie de crhon
  • Perturbations du transit, soit diarrhée, soit constipation, soit alternance des deux
  • Eczéma, psoriasis, mycoses persistantes, dermatite atopique, peau sèche
  • Frilosité
  • Fatigue persistante, sommeil non réparateur, perte de motivation 
  • Sêcheresse occulaire et buccale, aphtes ou abcès 
  • Faiblesse immunitaire et sensibilité aux infections
  • Anémie, carences en calcium et magnésium, en vitamines du groupe B (particulièrement B12), E, D, K
  • Stérilité, fausses couches, aménorée
  • Thyroidite
  • Dépression, phobies, crises d’angoisse, trouble bipolaire, irritabilité, agressivité
  • Chez les enfants, retard de croissance, hyperactivité, TED, grande sélectivité alimentaire, sommeil perturbé, irritabilité/ agressivité

Autres intolérances & allergies croisées :

En raison de la forte détérioration du système digestifs d’autres intolérances ou allergies viennent fréquemment s’ajouter à l’intolérance au gluten : très souvent les produits laitiers, le soja, les additifs alimentaires, le maïs… liste non exhaustive.

Quelques exceptions : Gluten ou pas gluten ?

Il y a débat sur certains aliments concernant la présence ou non de gluten :

-       Graines de blé germées (par exemple dans le pain essenne) ou d’autre céréales a gluten, pour l’instant la présence de protéines à gluten n’a pas été mise en évidence mais la plus grande prudence est recommandée, surveillez toute réaction

-       Le maïs : non pas de doute, il ne contient pas de gluten mais peut génèrer des réactions chez certaines personnes...
J’ai récemment trouvé une explication plausible à ce phénomène. Il existe des allergies croisées Gluten/ Graminées, dans ces cas là, il peut y avoir réaction aux aliments issus de graminées en général, soit : le maïs, le riz ou le millet qui sont souvent utilisés comme substituts lors de l’éviction du gluten.

-       La bière : enfin un article de LaNutrition.fr expliquant pourquoi malgré l’absence de preuves tangibles jusqu’ici, beaucoup d’intolérants au gluten ne la supportent pas, attention donc même avec certaines bières estampillées "sans gluten"...

-       Sirop de glucose : il est généralement issu du maïs ou du blé, et ca n’est pas toujours précisé, par mesure de précaution il est préférable de les éviter, d’autant plus qu’en terme de santé c’est une aberration…

 

Que faire si vous avez des doutes sur le gluten ?

Si vous réunissez de nombreux symptomes listés de manière chronique et que vous êtes en errance de diagnostic pour ces divers troubles, demandez dans un premier temps un test à votre généraliste, a un allergologue ou gastro-entérologue.

Si malgré des tests négatifs et de nombreux essais thérapeutiques avec divers médecins et spécialistes vous ne trouvez aucune solution à vos soucis, testez par vous-même l’éviction du gluten ou de tout autre aliment allergisant que vous suspectez, 2 mois suffisent généralement a noter des améliorations éventuelles, parfois subtiles lorsque la maladie est particulièrement ancienne.

Quels tests existent pour les intolérances ?

-       Les tests sanguins d’intolérance comme Immupro, le test du laboratoire Zamaria pour la France ou autres issus de chez nos voisins comme ProImmun, ou Cytotest. Ils vont cette fois ci mettre en évidence les intolérances et non les allergies, ils sont cependant couteux (>100€) et fournissent parfois de très longues liste d’aliments à éliminer ce qui peut être un peu décourageant.

Laboratoire Zamaria, 49 Av. de Versailles 75016 Paris Tel : 01 46 47 71 33
Test Immupro : http://www.intolsante.com/index.html

-       Les tests de kinésiologie : c’est un test énergétique auquel tout le monde n’accordera pas foi, pourtant il permet en fonction du tonus musculaire que vous avez en présence de différents aliments de donner un très bon indice de vos intolérances éventuelles que vous allez ensuite pouvoir confirmer par l’éviction.  Pour trouver un praticien consultez de site de la Fédération Française de Kinésiologie

 

Quelques Note & Avertissements :

Je vous invite ici à utiliser votre bon sens, si vous avez une gastro par an, n’allez pas vous imaginer Coeliaque ! l’intolérance au gluten s’installe progressivement avec tout un cortège de symtomes de plus en plus pénibles qui s’accumulent au fil des ans et deviennent pour la plupart chroniques, il ne s’agit pas de petits troubles passagers ou occasionnels.

Vous pourrez lire sur certains sites qu’il est « dangereux » de supprimer le gluten sans suivi médical… évidement il faut conserver une alimentation équilibrée par ailleurs, car il est possible de manger sans gluten et très mal (steak frites a tous les repas par exemple) comme de manger avec gluten et très mal, ce que nous faisons pour la plupart depuis de longues années, pourtant nous sommes toujours la, non ?

De nombreux témoignages de malades guéris après des années d’errance nous apprennent qu’il y aura beaucoup plus de personnes pour vous décourager de suivre la piste alimentaire que le contraire. Cela n’est tout simplement pas dans notre tradition médicale, la nutrition est le parent pauvre alors exercez votre libre arbitre. Faire un test d’éviction du gluten sur 2 mois n’a jamais mis la santé de personne en danger…

L’éviction du gluten ne fait pas maigrir tout le monde ! Avis aux amatrices de régimes en tous genres, vous risquez la déception, car ce n’est pas un régime amaigrissant et ce sera bien trop contraignant pour un objectif de perte de poids qui nécessite de toutes façons un suivi professionnel.  Renseignez vous plutôt sur l’alimentation santé, vous trouverez une petite introduction sur le site Masantenature et les informations ne manquent plus sur le sujet.

Articles sur le sujet

-       Un article du site IntoléranceGluten plutôt détaillé sur le sujet.

-       Le point du 6 Janvier sur les difficultés de diagnostique  

-       Article de Passeport santé

-       La nutrition. Fr : Syndrome du colon irritable, et si c’était le gluten ? 
Fibromyalgie , 6 aliments sous surveillance -        

-       Site référençant les restaurants sans gluten : http://www.sortirsansgluten.com/

24 octobre 2011

Recette Crêpes SGSC

Voici une recette qui permet de réaliser des crêpes d'une texture et d'un goût très proches des crêpes traditionnelles:

- 1 Verre de farine de riz

- 1 Verre de farine de riz gluant (se trouve en épiceries asiatiques)

- 4 Oeufs

-  3 Cuill à soupe de sucre complet

- 1 boite de lait de coco

- Zeste d'orange, eau de fleur d'oranger, rhum, vanille... selon vos préférences d'aromes

Verser d'abors la farine, le sucre, rajouter les oeufs, mélanger puis verser progressivement le lait de coco, s'il est figé, passez le au bain marie jusqu'a ce qu'il soit liquide. Le mélange est généralement un peu trop épais, le ralonger avec un lait végétal de votre choix (riz, soja...) jusqu'a obtenir la consistance d'une pate a crêpes.

Les crêpes sans gluten étant toujours un peu plus cassantes, vous pouvez utiliser une poele de petit diametre qui vous permettra d'avoir de jolies crêpes. Contrairement à ce que l'on pourrait penser le gout du lait de coco est très discret.

Photo Crepes